championnat de France force atlétique Bègles
SPORT

Championnat de France Junior de Force Athlétique

Championnat de France Junior de Force Athlétique 2019 à Bègles

Ce weekend, j’ai fait mes premiers pas en tant que bénévole (grâce à sportbenevoles)pour un évènement majeur ! Les championnats de France Junior de Force Athlétique (Powerlifting) qui se tenaient à Bègles!

Cela n’a strictement rien à voir avec haltérophilie. La preuve ‘en est que depuis 2015, la fédération qui englobait à la fois l’haltérophilie, la musculation et le culturisme a décidé de se dissoudre pour créer des fédérations propre à chaque spécialité.

Intriguée par le côté Junior de la discipline, j’ai vite été soulagée quand j’ai découvert de beaux bébés âgés de 18 à 23 ans brulant d’impatience de mesurer leur force sur fond musical de Rock métal et même de Game of trônes.

La compétition démarrait à 10h mais la pesée étant incontournable pour ce sport, à mon arrivée à 9h il y avait déjà beaucoup de participants. En attendant le début des hostilités et surtout après un nuit a jeun pour avoir la certitude de jouer dans sa catégorie, les compétiteurs devaient reprendre de l’énergie d’où ma présence matinale au stand restauration / buvette .

Le régime des athlètes soulevant de la fonte reste classique (viennoiserie/café) au petit déjeuner mais très vite je dois passer à la bière pression/ sandwich et en particulier des Hotdogs surement l’influence américaine de ce sport.

Trois épreuves les attendent : le squat, le développé couché et le soulevé de terre.

voici le règlement par ici.

J’ai eu le privilège de rencontrer les meilleurs dans leur domaine parmi lesquels :

  • Serge Minquoy arbitre pour l’occasion mais qui a un palmarès impressionnant (4 fois champions du monde)
  • Gerard Hernandez : (en polo vert et blanc) Entraineur de l’équipe de France Feminine et président du club de Floirac détenteur du plus grand nombre de titres nationales
  • Julia Dru : vice championne du monde universitaire 2018

J’ai eu la surprise de découvrir que la discipline attirait également des femmes. Avec leurs physiques plutôt secs, on n’est très loin d’imaginer qu’elles sont capables de porter sur les épaules plus du double de leur poids!

Au final, on se rend vite compte que nous sommes dans le Bordelais car :

  • Les meilleurs recevaient une bonne bouteille de vin
  • Le podium était constitué de 3 tonneaux de hauteur différente.
  • le stand de crus châteaux traditions (caviste de Bègles) était présent pour proposer sa gamme de vins et de spécialités gourmandes du sud ouest (fois gras, cassoulet Famille Haza)

Laisser un commentaire