Bernard Pivot dans ses vignes en bourgogne
MEDIAS PRESSE TV

Bernard Pivot doit tout au Beaujolais

Cette semaine, l’express fait sa une sur Bernard Pivot. A 85 ans, il serait une « icône » d’après l’auteur de l’article qui n’est autre que son gendre !

On connait tous Bernard Pivot, comme homme de littérature ayant fait découvrir aux téléspectateurs de nombreux écrivains lors des émissions  » Apostrophe » et  « Bouillon de Culture », mais Bernard Pivot a une dark side !

Issus du Beaujolais et de parents propriétaires viticoles, c’est grâce à un caquillon de beaujolais  (tonneau de 20 litres) qu’il a commencé sa carrière en tant que journaliste au figaro littéraire!

on connait ensuite son parcours dans les médias et dans le monde littéraire  (Président du Jury prix Goncourt, dictée Pivot)

Ce que l’on connait moins, c’est sa passion pour le vin et ses initiatives dans notamment pour la promotion des vins du beaujolais:

En 1968, il devient coopérateur à la cuve de Bully Quincié.

En 2006 : il écrit le  Dictionnaire amoureux du vin

En :2009 : il crée un comité de défense du beaujolais avec Perico legasse (journaliste de la rubrique vin et gastronomie de Marianne).

Depuis 9 ans, chaque année, une cuvée Bernard Pivot en beaujolais villages est commercialisée et Bernard Pivot.

Bernard Pivot explique que le vin n’est pas un alcool comme les autres ! c’est de l’art et de la culture.

Je me demande si son vin est le remède pour faire zéro faute d’orthographe ?

.

 

Laisser un commentaire